Codes-barres et smartphones, deux alliés pour sécuriser la “nouvelle normalité” sanitaire

Permettre à chacun de scanner des codes-barres via son propre smartphone s’avère être une approche simple et sûre pour transformer les citoyens en véritables acteurs de leur santé. Déjà utilisée pour le retrait de commande en click & collect ou encore pour sécuriser les livraisons, cette approche permet également de faciliter le bon déroulement des campagnes de tests et de vaccination. Le scan de codes-barres et QR codes est un véritable point de rencontre entre le monde physique et numérique.

Le smartphone, en tant qu’outil de liaison, est de fait un moyen de contribuer au maintien de la santé publique. Maintenant que les campagnes de vaccination sont déployées à l’échelle mondiale, le smartphone apparaît être, pour un grand nombre pays, l’outil par défaut pour accompagner les mesures sanitaires. L’Union Européenne souhaite ainsi mettre en place le Certificat vert numérique, dès juin. Ce dernier sera personnel à chaque citoyen et permettra de fournir des preuves sanitaires (test PCR négatif ou vaccin effectué) pour se déplacer entre États membres. Associé à la technologie de lecture de codes-barres, ces certificats électroniques pourraient contribuer au retour des voyages et du tourisme.

La technologie de vision par ordinateur réduit l’erreur humaine

La vision sans contact par ordinateur réduit grandement les risques liés à l’erreur humaine. La vision par ordinateur est déjà une technologie utilisée par le personnel de santé pour scanner, via les smartphones, les codes-barres présents sur les flacons de test COVID-19. Ces flacons sont à leur tour reliés à l’identité du patient correspondant par un autre scan de fiche personnelle. Les établissements de santé utilisent cette méthode numérique sans contact pour créer, à grande échelle, des stations de tests. Le déploiement d’une telle technologie favorise la suppression des tâches bureaucratiques et limite la possibilité d’erreurs manuelles. 

La numérisation des dossiers permet d’assimiler rapidement chaque citoyen à l’échantillon de test, ou dose de vaccin dans le cadre des campagnes de vaccination, qui lui correspond, pour aider les organismes de santé et gouvernementaux à lutter contre le virus et à préserver la santé de la population. Si toutefois un centre de dépistage était amené à faire face à des résultats non-conformes, la technologie de vision par ordinateur aiderait à facilement identifier et contacter les citoyens concernés.

Cette capacité de suivi et de traçabilité garantit également la sécurité des chaînes d’approvisionnement en médicaments et améliore la sécurité des patients. La possibilité de scanner les codes-barres des médicaments à partir d’un smartphone permet non seulement de suivre et de tracer les produits, mais aussi de réagir plus rapidement en cas de problème.

Le scanning via smartphones permet d’intensifier les efforts nationaux

En faisant du smartphone la plateforme numérique de référence pour la saisie des données relatives aux tests et à la vaccination, les citoyens participent également à leur propre protection. Compte tenu de la pandémie actuelle, l’utilisation d’outils numériques a été largement adopté pour permettre à chacun de simplifier son quotidien, autant d’un point de vue privé que professionnel.

La digitalisation du processus de dépistage a déjà prouvé son efficacité, ce qui laisse présager une potentielle utilisation future d’autotests enregistrés directement via un smartphone. La vision par ordinateur associée aux smartphones offre d’autres possibilités de gestion du virus, notamment celle de coupler lecture de code-barres et réalité augmentée sur les smartphones afin de donner plus d’informations aux citoyens.

Les smartphones, des atouts de santé et sécurité individuelles (et collectives ?)

La réalité augmentée sur les smartphones pourrait ainsi être un outil d’assistanat qui permettrait à des volontaires, issus du secteur médical, de venir en aide aux professionnels de santé dans les campagnes de vaccination. Ils auraient ainsi accès à des informations détaillées et des instructions supplémentaires pour faciliter l’administration des doses à chaque scan. Cette même technique permettrait aussi aux professionnels de santé de vérifier rapidement que les vaccins sont toujours utilisables et n’ont pas dépassé la date de péremption.

Les gouvernements habiles en matière de technologie numérique considèrent que les smartphones, combinés au scanning, constituent un ensemble d’outils nécessaire pour trouver des solutions à la pandémie. Cela permet de sécuriser les interactions physiques ou la manipulation d’objets, mais aussi de pouvoir récolter des données fournissant des indications sur la santé de la population. Déjà plébiscitée au quotidien par les citoyens, notamment dans l’expérience de shopping sans contact ou lors de la réception de colis, cette technologie, combinée à la réalité augmentée, pourrait leur profiter encore davantage et les accompagner dans la période de déconfinement. Les smartphones ouvrent ainsi la voie vers la “nouvelle normalité”.

The post Codes-barres et smartphones, deux alliés pour sécuriser la “nouvelle normalité” sanitaire first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu