Energisme s’allie à Microsoft pour rendre Loamics disponible dans 110 pays

Energisme s’affirme dans l’industrialisation du traitement des données. Deux semaines après avoir dévoilé sa plateforme gérée par sa filiale Loamics, l’éditeur français annonce un partenariat avec Microsoft France. Cette alliance rend disponible Loamics sur la Microsoft Commercial Marketplace, donnant une visibilité à l’outil dans 110 pays.

Une annonce qui vient renforcer la collaboration entre Energisme et Microsoft France. Ce dernier accompagne en effet l’éditeur IoT depuis plusieurs années. Energisme a notamment fait partie du programme Start-up de Microsoft, puis de son programme IoT. “Microsoft fait partie de ceux qui nous ont encouragé à donner sa propre vie à la plateforme, d’où la création de la filiale Loamics en 2020, du même nom que la plateforme logicielle, avec Energisme comme premier client”, détaille Stéphane Bollon, directeur général de Loamics.

L’infrastructure logicielle Loamics est le fruit de nombreuses années de labeur. Depuis la reprise d’Energisme en 2015, l’objectif de l’entreprise était de bâtir un outil pour la supervision énergétique capable de traiter de manière automatique et industrielle des données hétérogènes, massives et structurées de bout en bout. “Nous avons investi 30 millions d’euros sur cette technologie”, souligne Stéphane Bollon (dont 11 millions d’euros levés en 2019, ndlr). L’outil est agnostique, que ce soit en termes de protocoles, de formats et de sources de données ou d’usages. Il peut se connecter avec tous les systèmes en amont et en aval de l’entreprise utilisatrice et permet d’agréger un nombre illimité de services et d’applicatifs.

“La donnée doit devenir une commodité et non pas être une source de problématiques.”

Son ambition atteinte, Energisme met son outil à la disposition des clients pour répondre aux besoins dans toutes les verticales métier et se positionne sur l’analyse de données massive en temps réel. Stéphane Bollon insiste : “Loamics a été construit sur la base du leitmotiv du groupe, à savoir qu’on ne voulait pas travailler avec la donnée mais sur la donnée elle-même. Elle doit devenir une commodité et non pas être une source de problématiques.” L’implémentation full-cloud s’effectue dans un délai de quelques heures sur les serveurs des clients. “Contrairement aux offres SaaS, nous n’avons accès à aucune donnée des clients”, indique le directeur général.

La filiale Loamics va désormais s’atteler à son développement commercial. Si Energisme va se maintenir dans l’énergie et les utilities, Loamics a déjà des demandes de clients dans d’autres secteurs. La banque-assurance et la médecine sont des secteurs ciblés. Le directeur général met en avant l’accessibilité de l’offre : “Nous proposons une souscription mensuelle sans limite d’objets connectés et d’utilisateurs et le client ne paie pas quand il ne l’utilise pas. Nous avons une grille tarifaire sur la marketplace. Nos trois briques reviennent à 75 000 euros par mois, quand certains de nos concurrents demandent des centaines de milliers d’euros”, se félicite Stéphane Bollon, qui souligne également que la flexibilité de l’infrastructure lui permet de s’adapter à la demande d’ETI. Pour lui, l’offre permet à ses clients d’expérimenter et de passer à l’échelle en évitant les POC, “inutilement consommateurs de temps et d’argent”.

La prochaine étape sera la promotion de la donnée pour alimenter des jumeaux numériques dynamiques. “Nous présenterons à la fois du mois d’avril un livre-blanc sur le thème de la donnée comme OS, pour montrer qu’elle est au cœur des projets smart : smart city, smart industry, smart home…”, conclut Stéphane Bollon.

The post Energisme s’allie à Microsoft pour rendre Loamics disponible dans 110 pays first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu